Annonces
Forum fermé
Ceci n'est plus un forum. Traîner dans le coin peut nuire à votre santé. La direction décline toute responsabilité en cas d'incident de neurones ou autre. Les anciennes fiches et les anciens RPs sont toujours disponibles pour les nostalgiques. Pour toute réclamation, merci de contacter... Ah non. On me glisse à l'oreille que plus personne ne prend les réclamations !

La Vie est un Je :: VJ 1.0 :: Autres 1.0 
Dans mon monde à moi, il y a que des poneys qui mangent des arcs-en ciel et qui font des cacas-papillon [Erza]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Dim 10 Avr 2016 - 11:51

Erza Brandon Lazaridis
Une citation qui déchire.
Je suis...
Lazaridis - Nom de famille typiquement c-h-y-p-r-i-o-t-e – pas chiotte hein. Ouais nan je préfère préciser. Mauvaise souvenir d’enfance. Quand j’évoquais l’origine de mon nom de famille, mes camarades de classe croyaient entendre « chiotte ». Nom de famille qui me vient tout droit du paternel juste au passage. Malgré ce souvenir plutôt traumatisant – faut bien l’avouer-, j’en suis fière.
Erza Brandon - Erza. Prénom féminin – ça aussi je le précise. Prénom des plus improbables. Qui a pour signification «  vent léger de printemps ». Normal. Pour être honnête, ce n’était absolument pas le prénom prévu au départ. Parce que mes chers parents s’attendaient à accueillir un petit garçon, vous voyez le genre ? Un garçon. Pas une fille. Les médecins s’étaient trompés. Donc déjà quand mes parents ont donné le prénom, ils ont fait la sourde oreille. Ils voulaient un mec, ils en auraient un. Ouais à croire que j’allais changer de sexe selon leur volonté. Et en plus la sage-femme avait compris de travers. Elle a noté « Erza ». Au lieu « d’Ezra ». De mieux en mieux. Brandon était le prénom initial. Prénom masculin. Bah fille ou non, j’y ai quand même eu le droit. Mais j’aime bien. Je ne m’en plains pas. Enfin, la plupart du temps.
21 allant sur mes 22 ans - En terme de licorne, 22 ans ça parait vieux quand même. Mais dans ta tête, tu restes cantonner à l'âge de dix ans. Tu es jeune, belle et tu as un corps de rêve. Bref tu profites de la vie et ça se voit.
14 février 1994 - Je déteste la Saint Valentin. Je déteste ma date de naissance. En fait, je déteste les Valentin tout court. Bah ouais quoi. Les gens pensent plus à souhaiter cette fête qu’à organiser mon anniversaire. Parfois je me dis que je devrais choisir que des amis célibataires. Comme ça je suis sûre à 100% qu’ils seront là pour moi. Pas en train de pleurer dans leur coin parce qu’ils n’ont pas trouvé l’amour de leur vie. Je suis une déesse. Ma naissance peut rendre les gens heureux. Bah ouais ils peuvent se saouler et penser à autre chose durant ma fête. Et qu’au passage, je reçois plein de cadeaux. Détail très important. C’est mieux en effet.
franco-chypriote, origines russes - Une mère russe, un père chypriote. Et j’ai acquis la nationalité française par le droit du sol. Par contre, je ne parle pas un mot russe. A part savoir « j’encule le soleil » en serbo-croate, sinon vraiment je suis nulle en langue. Si on met de côté ma langue naturelle. Le grec chypriote. Je vous jure ça existe ! Mon accent est par ailleurs plutôt prononcé. Pas de turc non plus. De toute façon je ne fais pas partie des 0.2% de la population qui parle le truc. Le grec c’est mieux. Normal. Je suis russe, je suis chypriote, je suis française mais je parle le grec. Parfaitement normal.
Pansexuelle - Je suis licornophile. Et je ne suis fidèle qu'à une licorne. Candy. Ma licorne. L'amour de ma vie. Nan plus sérieusement, je suis de ceux qui sont potentiellement sexuellement et/ ou sentimentalement - trop de mots en ment - attirés par d'autres individus. Tu n'as pas compris ? En gros, je m'en fiche que tu sois un mec, une fille ou une licorne. Je me réfère à ta tête. Si tu es moche, je ne t'aime pas. Voila. Non je rigole. En vrai, je tombe amoureuse des personnalités. Du charisme. De la présence qui se dégage en chaque individu.
En couple avec sa peluche licorne Candy - Coeur épris d'un jeune homme, qui s'avère finalement être gay. Coeur épris d'un autre jeune homme, qui s'avère être mon frère adopté. Ouais bah en fait je suis mariée à Candy, ma peluche licorne.
Très aisée - Argent. Argent. Argent. Je suis née. Je respire. Je vis. Je travaille. Pour l'argent. J'offre mes services pour avoir un billet dans ma poche. Je ne suis absolument pas radine - ironie. Je suis généreuse - contradictoire. Papa est médecin. Maman est une directrice artistique dans une agence de communication. Money. Money. Money.
Institutrice en arts plastiques + dessinatrice à mon compte - Les enfants sont mon quotidien. Je leur apprend à dessiner. Le genre de dessin où on voit des rayures partout et des ronds absolument diformes. Mais j'adore ça. J'aime mon travail. En dehors de ça, je suis dessinatrice à mon compte. Vraiment, je dessine n'importe quoi. Ouais vraiment n'importe quoi - sourire sadique.
Quartier des madeleines- J'y habite depuis maintenant trois ans. Avant j'étais dans le quartier de la tarte aux fraises. Avec ma famille. Puis vint l'indépendance et l'envie de liberté. Les madeleines rassemblent l'école. L'école est l'endroit où je travaille. Et puis... les maisons sont en dragibus. A table !
String- Je ne sais pas porter de string. En vrai j'en ai jamais mis. ça me gratte et ça me rentre dans les fesses à chaque fois que je marche. C'est vraiment gênant quand j'essaye de la remettre en place. Mais ma Lulla est dans ce groupe. Je l'aime ma Lulla. Alors je veux être avec elle. Je supporterais ce calvaire pour elle.
... un oiseau
e comme espiègle -Très garçon manqué, tu es au-dessus des conventions. Vive et malicieuse mais sans une seule once de méchanceté. Tu as un goût prononcé pour le risque. Joueuse, tu ne supportes pas les règles, tu ne supportes pas d’obéir. Rebelle dans l’âme. Tu n’es absolument une fille sage mais plutôt le genre de fille à t’attirer les ennuis. A tout bout de champ.  Responsabilité ? Très peu pour toi. Tu es une femme-enfant pouvant être pétillante, effrontée et voir-même complètement maladroite. Ne jamais te confier un plateau, tu risques de renverser tout ce qu’il y a dedans. Ne jamais te passer un téléphone quand tu es aux toilettes, tu risques de le faire tomber dans le trou. Malchanceuse que tu es.
r comme rayonnante - Depuis toute petite, tu respires la joie de vivre. Solaire, douceur et fragilité émanent de toi. Toujours flanquée d’un sourire chaleureux, tu transmets ta joie, ton sourire et ta bonne humeur autour de toi. Parce que tu n’aimes pas voir les gens tristes. La haine. Le mensonge. La vengeance. Tu hais ces sentiments. Ces émotions. Du plus profond de ton âme.  Un peu tarée, tu es le genre de fille qui ne se prend jamais la tête. Un vrai rayon de soleil. Une vraie pile électrique. Très matinale, tu es le genre de personne qui saute sur le lit de tes parents pour les réveiller et pour qu’ils passent le plus de temps possible à tes côtés. Parce que tu sais qu’ils vont devoir partir. Bientôt. Pour leurs travails respectifs.  
z comme zombi - Parce que tu détestes ces créatures immondes et infectes, aux membres amputés. Eurk. Nan vraiment. Tu ne peux pas les voir. Tu ne supportes pas de les regarder. Même à travers l’écran d’une télévision. Décharnés. Stupides. Sans cervelle. Ces montres n’ont qu’une seule envie. Qu’une seule pensée. «  Cerveaux, cerveaux, cerveaux ». Se comportant comme les trois-quarts de la population : ne rien faire de sa journée…. A part manger. Tu frissonnes rien que d’y penser. Les films d’horreur ne sont vraiment pas ta spécialité. Jamais tu n’avoueras à quiconque que tu as raté la fameuse scène mythique de Star Wars « Je suis ton père ». Pourquoi ? Tout simplement parce que ces enfoirés de scénaristes ont décidé de foutre une amputation juste avant. Bordel. Et tu ne cris absolument pas comme une demeurée lorsque tu en vois une ou un truc gluant. Nan, toi tu es courageuse. Tellement brave que tu assommes, griffes, frappes toute personne étant à cinq centimètres de ta personne. Bah ouais, autant que tu sois pas la seule à souffrir hein.
a comme affectueuse -  Bisounours. Câline. Très tactile. Tu sais aussi te montrer joviale, peut-être parfois un peu trop, de temps à autre, au détriment de ton entourage. Tu possèdes un grand sens de l'amitié et on ne fait pas en vain appel à toi : tu sauras être généreuse et secourable. Tu as une écoute particulièrement fine, et peux donner de judicieux conseils. Tu as horreur des disputes, de l'agressivité, et as un grand besoin de paix et d'harmonie, même si parfois tu provoques des situations explosives. Tu es beaucoup plus affective et sensible que tu n'en donnes l'air et dissimule souvent une tendresse derrière une brusquerie certaine.
Tu aimes bien taquiner les autres et ton côté joueuse ne te quitte pas. Aux yeux de tous, tu s'attaches facilement aux gens, parfois même trop facilement. Tu t’efforces d’être aimante et protectrice envers les personnes qui te sont chères... peut-être même un peu trop. Tu es débordante d'affection, aussi tu considères comme impératif de faire que les autres autour de toi soient heureux. Mais de ce fait, tu as un peu trop tendance à sacrifier ton propre bonheur pour rendre les autres heureux. Un de tes gros points faibles est ton besoin insatiable d'être aimée de par ton passé. Très sensible, tu es très vite émue et on peut facilement te surprendre. Tu as grandement besoin d'affection et te sentiras très triste si on te laisse de côté.

L comme Lunatique - Tu possèdes l'art et la manière de passer d'un état émotionnel à un autre en un rien de temps. Un moment tu peux être douce, attentionnée. Et dans la seconde qui suit, tu peux te montrer agacée et agressive. En colère. Probablement parce que ton compte en banque n’est pas supérieur à celui de Dylan. Tu es persuadée que ton caractère est influencé par la lune. Tu peux passer du rêve à la naïveté, pouvant même basculer à la folie. Parce que tu vis constamment dans l’excès. Tu peux te laisser déborder par tes émotions. Hypersensible. Emotive tu es.
A comme Alcool - Tu es une débauchée. Tu l’assumes. Entièrement. Mais tu défends d’être alcoolique. Tu aimes boire. Nuance. Tu jubiles lorsque tu sens ce liquide au goût exquis et délicieux couler le long de ta gorge. Extase. Ivresse. Exaltation. Le vin blanc est ton saint graal. Ton préféré. Le nirvana. Ton bonheur. Ton paradis. Tu restes très fêtarde, parce que tu sais qu’il y a des chances que tu puisses trouver des boissons alcoolisées lors des soirées. Pas d’amis… Pas d’agent. Pas d’argent… pas d’alcool. Pas d’alcool… Pas de soirée. Pas de soirée….. Pas de soirée.
Z comme Zélé - Ton sens de la famille et ton aspect protecteur te mènent souvent à te battre pour eux, ne te gênant pas d’employer des mots sanglants prouvant  à quel point ta franchise peut faire des dommages. Vivre, pour toi, c'est rêver, s'abandonner à tes émotions ou à tes sensations. Tout chez toi passe par l'affectif. Tu es d'ailleurs une amie charmante, serviable et disponible. Dévouée. Loyale. Pour tes amies. Pour ta famille. Tu serais prête à tout pour eux. Une loyauté personnelle excessive qui te conduit à risquer ta vie pour n’importe qui.
A comme capricieuse - Tu peux te montrer agressive lorsqu'on conteste tes décisions, tes opinions. Ton orgueil est l'un de tes principaux défauts. Tu aimes avoir raison, et apprécies tout particulièrement qu'on te fasse des compliments. Tu n'admets que rarement tes tords. Tu parais "invincible", comme si rien ne pouvait t'ébranler, et pourtant, tu manques clairement de confiance en toi. Tu ferais n’importe quoi pour obtenir tout ce que tu veux et arriver à tes fins.  Tu as également tendance à t’attribuer des qualités que tu ne possèdes pas.
R comme Radine - « C’est le cash de Brice, c’est le cash de Brice, c’est le cash cash cash de Brice. » Complètement et assurément avare. Mesquine. Sadique. Tu vis essentiellement pour voir des milliers de zéro sur ton compte en banque. Tu ne peux pas vivre sans billet vert. Ni supporter qu’une autre blonde puisse être – aussi- riche que ta personne. Juste impensable. Tu n’aimes pas donner mais tu apprécies de recevoir quelque chose. Surtout quand ça concerne l’argent. Pour le reste, tu te considères plutôt comme généreuse.
I comme Impulsive - Imprévisible et caractérielle, tu as tendance à t'énerver très rapidement et tu n'aimes pas qu'on te tient tête. N'ayant pas ta langue dans ta poche, tu n'hésites pas à dire ce que tu penses, ne pensant pas forcément aux conséquences de ces actes. Sentimentalement, si tu communiquais mieux, et faisais taire son orgueil, tout serait beaucoup plus simple. Enigmatique et mystérieuse. Tu aimes prendre considérablement des risques. C’est dans ta nature. Tu ne peux pas t’en empêcher.
D comme Drôle - Tu aimes bien taquiner les autres et ton côté joueuse ne te quitte pas. Tu as un grand sens de l'humour, tu aimes rire, rigoler et faire sourire les autres. Un humour un peu sarcastique mais ce n’est qu’une façade. Bien que certains ne s’aperçoivent pas encore de ton potentiel, tes blagues sont de haut niveau. Les blagues carambar ne peuvent rivaliser avec toi. Ah. En fait, personne ne te croit. Tu es gentille. Tu offres une démo.

Tu es au volant d'une voiture et tu roules à vitesse constante..
A ta droite, le vide... A ta gauche, un camion de pompiers qui roule à la même vitesse et dans la même direction que toi.
Devant toi, un cochon, qui est plus gros que ta voiture !
Derrière toi, un hélicoptère qui te suit, en rase-motte.
Le cochon et l'hélicoptère vont à la même vitesse que toi.
Face à tous ces éléments, comment fais-tu pour t'arrêter ?

I comme Insouciante - Ton émotivité à fleur de peau n'est pas sans te poser quelques problèmes : impressionnable, suggestible, tu es très perméable à l'ambiance dans laquelle tu te trouves. Tu es une douce rêveuse, imaginative voire fantasque, éprise de merveilleux ou de magique. Un brin de fantaisie t'anime, tu es ennemie de la routine. Tu fonces tête baissée quoi qu’il arrive et ne réfléchis pas assez avant d’entreprendre quelque chose. On peut te faire croire tout ce que tu veux, tu goberas absolument n’importe quoi.
S comme Sauvage - Parfois violente. Parfois brutale. Farouche. Tu ne pèses pas tes mots. Tu ne maitrises pas ta jalousie. Ta possessivité. Parfois tu uses de ton corps pour torturer l’autre. Et tous les moyens sont bons. Tu es bipolaire. Ta gentillesse n’a d’égale que ta cruauté. Tu ne comprends pas ? Facile.  Tu peux être Cruella. Mais tu peux aussi être Blanche-Neige. Ça dépend des jours en fait. Ou de la personne que tu as en face.

Je cherche...
(ce message est à supprimer : en fait cette partie est super libre. tu peux mettre les liens que tu attends, les personnes que tu dois encore ajouter ou... une lettre d'amour pour une inconnue. bref, j'en sais rien, fais-en ce que tu veux et si elle te sert vraiment à rien, supprime la !)
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Dim 10 Avr 2016 - 11:52
Mesdemoiselles, les superficielles

Olivia Darcy feat chloé bennet - meilleure amie et là tu le développes.

sasha desrosiers feat scarlett simoneit - meilleure amie d'enfance - compliqué et là tu le développes.

Snow Buchon feat Luanna Perez - cousine maternelle et là tu le développes.

dylan williams feat kristina bazan - un mot ou deux pour décrire le lien. et là tu le développes.

Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Dim 10 Avr 2016 - 11:52
Mesdemoiselles, les superficielles

demetrio lazaridis feat francisco lachowski - frère adopté, crush, endgame et là tu le développes.

ash hamilton feat cody christian- meilleur ami d'enfance, crush et ambigüité et là tu le développes.

olympe de mercier feat James Quaintance - cousin par alliance et là tu le développes.

Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Dim 10 Avr 2016 - 11:52
A vouuuuuuuuuuuuus
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Lun 11 Avr 2016 - 10:25
Voilà pour moi



Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Lun 11 Avr 2016 - 11:57
Tu m'oublies, je te découpe en tranchettes
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Lun 11 Avr 2016 - 13:36
Mon enseignante adorée ♥️

N'oublie pas notre lien, sinon Ces risque de mourir sans toi
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Lun 11 Avr 2016 - 14:35
@Demetrio Lazaridis : MOI JE SUIS COMME CA QUAND JE TE VOIS :didi: :didi: :didi:







Mais si jamais tu tentes de me tromper encore



@Narcisse Mulliez : Pour ça faudrait déjà qu'on parle lien toutes les deux
Mais jamais je ne t'oublierais

@Cesare Bastille : Mon élève préféré ♥️
Oh mais nan, Cesare il vivra sans Erza quand même
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Lun 11 Avr 2016 - 14:37
Mais non D: Sinon il sera débordé par le boulot et il comprendra rien D: Imagine le mec il se fait renvoyer parce qu'il sait pas comment élaborer un plan de cours ni même comment il doit faire ses grilles de correction parce que pour lui, tous ses étudiants méritent d'avoir 20/20, voyons! Arrow Arrow Mais sinon tu me dis si jamais tu veux un rp ♥️ J'vois bien Ces la harceler de SMS parce qu'il a un soucis et ne rien capter et être super paniqué parce que la reprise des cours c'est bientôt et qu'il a rien foutu parce qu'il était débordé et du coup il a super peur des conséquences
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Lun 11 Avr 2016 - 20:19
Amûûûûûr de ma vie !
Bon, il fût une époque où on avez commencé à discuter liens puis par ma faute, oui je l'avoue, c'est tombé dans l'oubli. Me pardonne-tu et acceptes-tu de réfléchir au lien avec moi ? ;brille:
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Mar 12 Avr 2016 - 10:19
Hier t'as dis que tu m'envoyais un MP, je l'attends toujours
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Mar 12 Avr 2016 - 21:59
@Cesare Bastille : Moh
En fait Cesare il est trop gentil
Han j'adore ton idée
Donc, on se voit chez toi ?

@Florine Nantel : AMOURRRRR DE MA VIE
Hm je ne sais pas si j'accepte de te pardonner
Evidemment amour de ma vie
Tu me refais un récap de ton perso ?

@Narcisse Mulliez : J'ai oublié
Je t'envoie un mp
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Mar 12 Avr 2016 - 22:35
Bonjour, je m'appelle Florine, j'ai vingt-ans et j'habitde Glandage depuis huit mois. Je vis dans le quartier de la tarte aux fraises. C'est un peu trop cher pour moi donc je vais peut-être déménagé. Un de ces quatre, quand j'aurais la foie. C'est pas que je suis pauvre mais pas riche non plus. Je viens d'une campagne de Normandie, j'ai vécu dans une ferme avec mes parents adoptifs. Je suis étudiante en biologie par correspondance, sinon je travaille à la bibliothèque de Glandage. Sinon j'ai pas grand chose à dire pour le moment, j'ai sommeil et je reviens une autre fois. En attends débrouille-toi.
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Mar 12 Avr 2016 - 23:00
Han je recherche une colocataire en plus ! Tu veux l'être ? I love you
Le quartier de la madeleine est moins cher
Invité

Citer
Editer
Supprimer
IP
écrit le
Mer 13 Avr 2016 - 0:06


Arrow
Dans mon monde à moi, il y a que des poneys qui mangent des arcs-en ciel et qui font des cacas-papillon [Erza]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
La Vie est un Je :: VJ 1.0 :: Autres 1.0 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dans mon monde à moi, il y a que des poneys qui mangent des arcs-en ciel et qui font des cacas-papillon [Erza]
» Millicent • Dans mon monde à moi ya que des poneys, ils mangent des arcs-en ciel et ils font des cacas papillon !
» fanfan (+) Dans mon monde à moi, il n’y a que des poneys, ils mangent des arcs-en-ciel, et ils font des cacas papillons !
» Dans mon monde à moi, il n'y a que des poneys, ils mangent des arcs-en-ciel, et ils font des cacas papillons !
» [Dessins] Dans mon monde à moi y'a pleins de poneys, ils mangent des arcs en ciel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vie est un Je :: VJ 1.0 :: Autres 1.0-
Sauter vers: